Lituanie

La Lituanie (en lituanien : Lietuva), en forme longue la République de Lituanie (Lietuvos Respublika), est un pays d’Europe du Nord situé sur la rive orientale de la mer Baltique, au nord-est de la Pologne, au nord-ouest de la Biélorussie et au sud de la Lettonie. La Lituanie compte un peu moins de trois millions d’habitants. Sa capitale est Vilnius, sa monnaie l'euro, et sa langue officielle le lituanien. La Lituanie est le plus méridional et le plus grand des trois États baltes. C'est aussi le plus peuplé et le plus touristique. La République de Lituanie est membre de l’Union européenne depuis le 1er mai 2004 et fait partie de l’Espace Schengen depuis le 21 décembre 2007. La Lituanie a intégré la zone euro le 1er janvier 2015.

 

La graphie ancienne Lithuanie (avec un « h ») est abandonnée dans l'orthographe française.

 

LA LITUANIE - Histoire brassicole

 

      L'histoire de Lituanie commence par l'unification des tribus lituaniennes par MINDAUGAS au milieu du 13èmesiècle, en vue de lutter contre les Chevaliers Teutoniques. Le Grand-Duché de Lituanie est né. En 1569, est créée la République des Deux Nations (Pologne-Lituanie) par le mariage du Grand-Duc de Lituanie JOGAILA avec la Princesse de Pologne HEDWIGE. Peu à peu, le Grand-Duché de Lituanie perd de son autonomie pour être finalement intégré à la Pologne en 1791. En 1795, après le partage de la Pologne, la Lituanie est intégré à l'Empire Russe jusqu'à son indépendance en 1918. Mais en 1940, elle est occupée par l'Union Soviétique, puis par l'Allemagne nazie. En 1945, elle est absorbée par l'Union Soviétique jusqu'à son indépendance en 1990...

  

 

      Aujourd'hui, la Lituanie est un pays en pleine évolution et connaît un développement économique et social remarquable. La capitale, Vilnius, dont la vielle ville est inscrite au patrimoine de l'Unesco est particulièrement attachante : innombrables églises baroques, façades art nouveau, vieilles rues, antiquaires et également brasseries, tavernes et pubs. En plus, les bières lituaniennes sont parmi les meilleures du monde.

      C'est depuis le 11ème siècle, avec le développement des villes de la Hanse, que les germains et chevaliers teutoniques ont implanté sur les rivages de la Baltique la culture de la bière.

      Depuis, les brasseries ont essaimé dans tout le pays et la bière est devenue la boisson nationale lituanienne. Chaque habitant consomme plus de 85 litres de bière par an. Actuellement, il existe encore quelques brasseries artisanales, mais la quasi-totalité des bières est produite par les marques SVYTURYS, KALNAPILIS, UTENOS, RAGUTIS et TAURAS.

  

      Les étrangers et les touristes sont toujours étonnés par la qualité, la diversité et le goût des bières lituaniennes : Horst PLASTER, un Canadien qui a été président de l'association allemande des vins a déclaré avoir été surpris que « la très bonne bière n'est pas brassée seulement en Allemagne, mais aussi en Lituanie. » ; Henning BAEK, un touriste danois amateur de bières dit « après avoir dégusté les bières de Lituanie, je n'ai pas envie de revenir aux Tuborg ou Carlsberg. ».

 

 

      A Vilnius, lorsque les beaux jours arrivent, les terrasses et les squares se couvrent de « tentes à bières », qui protègent les consommateurs soit du soleil, soit de la pluie.

Quand les Lituaniens se lassent de boire la bière dans leurs maisons, les pubs ou les brasseries, ils se réunissent pour célébrer les fêtes de la bière, qui n'ont rien à envier à leurs homologues bavaroises... L'été, ces fêtes se déroulent dans le pays des brasseurs, à Birzai ou à Pasvalys ; lorsque l'automne arrive, tous se retrouvent à Vilnius pour la fête « trois jours trois nuits », organisée dans le grand parc de Vingis ; et lorsque le froid arrive, ils se réunissent au Palais des Sorts de Vilnius pour la « fête de Putelé » (la petite écume), et tous disent en chœur :           

 

 

            I SVEIKATA (à votre santé).

La  Biere

La Lituanie est un pays réputé pour ses distilleries de bière et leur qualité proviendrait de l'eau très pure utilisée pour leur brassage.

La Lituanie est 5 ème au classement mondial des consommations de bière par an et par habitant avec 120 litres.

Nous sommes à la 67 ème position avec 44 litres.

Par contre la France est 1ere pour la consommation de vin avec 55 litres ...  non mais !

La Lituanie est à la 50 ème place avec 8 litres.

 

Bien qu’un homme de la campagne du nord-est vous dira qu’une ‘vraie bière’ commence à 8% d’alcool, quantité de brasseurs lituaniens s’efforcent aujourd’hui à brasser des ‘vraies bières’, ou plutôt des ‘gyvas alus’. En d’autres mots, des bières, de fermentation haute ou basse, qui ne sont pas filtrées et pas pasteurisées. On ne peut nier le fait que plusieurs brasseurs du nord de la Lituanie brassent toujours des bières pour ces hommes virils, des bières fortes vendues d’ailleurs en bouteilles de plastique de deux litres(!), mais aujourd’hui nombre de brasseurs s’éloignent de ce créneau en se concentrant sur des bières agréables à boire tout en mettant en valeur les saveurs propres au malt d’orge lituanien.

À priori, nous aimerions vous signaler qu’il n’y a pas de ‘styles’ précis brassés en Lituanie. Les termes expliqués ci-dessous ne représentent pas des recettes bien précises que plusieurs brasseurs font à leur façon suivant un gabarit. Au contraire, il y a tellement de secrets brassicoles dans ce pays, secrets jalousement gardés de père en fils (et en fille), qu’il serait impossible de dénoter des tendances majeures créant ce que nous occidentaux appelons des ‘styles’ de bière. Cependant, à force de goûter aux produits de divers brasseurs, on remarque une chose étonnante: certains malts d’orge de Lituanie ne ressemblent aucunement à leurs cousins allemands, tchèques, britanniques, américains, etc. Un caractère intrinsèque à la région (est-ce l’orge lituanien, le sol dans lequel il pousse, les techniques de maltage?) fait naître des flaveurs uniques, tout comme le malt d’orge de Moravie tchèque et le houblon Saaz de la Bohême octroient à presque toutes les lagers tchèques une personnalité distincte des produits conçus par ses voisins allemands et autrichiens.

Avant de se lancer dans un périple brassicole qui nous fera visiter autant Vilnius, la capitale du pays, Panevėžys, capitale de la Haute Lituanie (Aukštaitija), ainsi que les villages de Biržai, Pasvalys, Pakruojis et leurs environs, voici un court lexique des termes brassicoles que vous retrouverez sur les bouteilles et les menus lituaniens. De cette façon, vous serez mieux armés à conquérir les quelques obstacles culturels que vous retrouverez sans doute sur votre chemin. NB: Le suffixe de ces termes peut varier légèrement selon la fonction du mot dans la phrase.

Alus: Bière! ZE mot clé, quoi. À noter que ce terme peut désigner une bière de fermentation basse ou de fermentation haute. Au cas où vous vous interrogiez sur le sujet, les Lituaniens ne font pas de distinction entre ‘lager’ ou ‘ale’. Ils n’ont pas inventé ces termes de toute façon. Ce sont toutes des ‘alus’ pour eux, peu importe le procédé. Simple, non?

Alaus Darykla: Brasserie.

Alaus Baras: Bar à bière. Bien que certains pubs de spécialité portent cette insigne, ce ne sont pas tous les ‘alaus baras’ qui abritent des bières de spécialité.

Šviesus(is): Tout simplement ‘pâle’ ou ‘blond’, un peu à la manière de ‘Hell’ en allemand ou ‘Světlé’ en tchèque. Quantité de Šviesus sont munies de saveurs toastées proéminentes, évoquant le pain grillé et l’huile de noix sans gêne.

Tamsus(is): ‘Foncé'; comme ‘Dark’ en anglais ou ‘Tmavé’ en tchèque, par exemple. La majorité des Tamsus comportent des flaveurs de raisins secs, de dattes et de caramel; des parfums beaucoup plus intenses, par exemple, que ceux produits par les malts ‘Special B’ belges, reconnus pour leurs notes de raisins secs.

Gyvas Alus : ‘Vraie bière’, à l’instar de ‘real ale’ en anglais (donc une bière non filtrée et non pasteurisée). À noter que le nouveau gouvernement lituanien a tenté forcé les brasseries utilisant cette désignation à effacer le terme ‘gyvas’ puisqu’il pouvait porter à confusion, semble-t-il. On soupçonnait les brasseries multinationales installées au pays d’avoir forcé la main du gouvernement afin qu’il soit plus difficile pour un consommateur de trouver la différence entre les bières industrielles et les bières traditionnelles seulement en lisant l’étiquette… Mais le terme a été réintégré tout récemment; les brasseries l’utilisant doivent prouver qu’un certain volume de levures vivantes est présent dans la bière nommée ainsi.

Kaimiškas Alus: ‘Bière de la campagne’. Fait donc souvent référence à de vieilles recettes brassées de manière rustique. Plusieurs de ces brasseurs ne bouillent pas leur moût, fermentent à partir d’une souche de levure ‘de la région’ dans des bacs à aire ouverte. Cependant, tout comme ‘Landbier’ en Allemagne, le terme ne réfère à aucune recette précise et n’évoque qu’un désir de se rapprocher du passé brassicole du pays.

Apyniai: ‘Houblon’. Les derniers cultivars lituaniens ayant été presque éliminés par la dictature soviétique, aucune brasserie commerciale, aussi petite soit-elle, ne les utilise. Ces cultivars résident dans la serre d’un botaniste à Kaunas, deuxième ville du pays. Les bières lituaniennes étant très peu houblonnées, on se demande si ces cultivars leurs apporteraient quelque chose de plus…

 

Salyklas: ‘Malt’. C’est ici l’âme d’une bière lituanienne. Les brasseurs et dégustateurs de là-bas ne semblent pas en être conscients encore (ils n’ont pas la chance de comparer avec un grand nombre de produits de l’extérieur, malheureusement), mais presque toutes les bières du pays qui se démarquent le font grâce à leur caractère malté unique. Voir ‘Šviesus’ et ‘Tamsus’ ci-dessus afin de connaître ses flaveurs particulières.

Mielės: ‘Levure’. Une autre partie du mystère lituanien. Certains brasseurs utilisent des levures cultivées par leurs grands-parents, qui eux l’auraient pris ‘dans les bois’. Aucune information plus précise n’existe. D’autres brasseurs n’ensemencent même pas leur moût de levure. Celle-ci se retrouverait à même les murs de la brasserie… Pour un francophone, ‘mielės’ peut être facilement confondu avec le mot ‘miel’, qui serait plutôt ‘medumi’.

Medumi: ‘Miel’. Plusieurs brasseries campagnardes brassent une version miellée de leur Šviesus. Le miel est souvent rajouté après la fermentation et change donc grandement le profil de saveurs de la bière de base.

 

Gira: Une variante de la kvass russe; donc une boisson très faible en alcool conçue de pain de seigle, ou de malt d’orge. La version lituanienne est souvent épicée de carvi et sertie de petits fruits.

Prix d'un verre de bière en Lituanie

en 2018 ?

Vous voulez connaître le prix moyen d'un verre de bière locale en Lituanie ? Accédez à ce renseignement dans cette rubrique.

 

Restaurant : prix d'un verre de bière locale en Lituanie en 2018

 

En général, pour s'acheter une bière pression dans un bar en Lituanie cela revient à 2.7 €. Ce prix peut diminuer jusqu'à 2 € et monter jusqu'à 3 € selon les moments de l'année. Ce coût pour une bière pression est moins important que le coût constaté en France de 46%.

Prix d'une bière pression (0,5L) en Lituanie en 2018 :

2.7 €

Prix moyen dans la monnaie du pays : 3 LTL

 Prix minimum : 2 € (2 LTL)
 Prix maximum : 3 € (3 LTL)

 Dernière mise à jour le : 01/07/2018
 Ces prix sont fournis à titre indicatif. Le prix réel peut être différent de celui affiché sur cette page, il convient donc d'utiliser ces informations avec précaution. Combien-coute.net ne pourra être tenu pour responsable d'éventuelles erreurs de prix.

 

Quel est le prix d'une bouteille de

bière produite dans le pays en

Lituanie en 2018 ?

Vous souhaitez connaître une estimation du coût d'une bouteille de bière du pays en Lituanie ? Accédez à cette donnée sur cette rubrique.

Alimentation : prix d'une bouteille de bière du pays en Lituanie en 2018

 

En moyenne, pour acquérir une bouteille de bière produite dans le pays en Lituanie le coût est de 1.05 €. Ce prix peut diminuer jusqu'à 0.9 € et se hisser jusqu'à 1.2 € selon les villes. Ce prix pour une bouteille de bière (locale) est plus bas que le prix constaté en France (-35%).

Prix d'une bouteille de bière (locale) en Lituanie en 2018 :

1.05 €

Prix moyen dans la monnaie du pays : 1 LTL

 Prix minimum : 0.9 € (1 LTL)
 Prix maximum : 1.2 € (1 LTL)

 

 Dernière mise à jour le : 01/07/2018
 Ces prix sont fournis à titre indicatif. Le prix réel peut être différent de celui affiché sur cette page, il convient donc d'utiliser ces informations avec précaution. Combien-coute.net ne pourra être tenu pour responsable d'éventuelles erreurs de prix.

A. Grigonio (Šinkoriu)

Alaus Namai Vilnius – Pilialaukis

Alsteka

Apynys

Armeniukas

Astravo Alaus Darykla

Avilys Brew Pub

Black Light Brewing Co.

Bravaria

Bravoras Apynys

Butautu Dvaro Bravoras

D. Krikšciuno (Rozalimas Alus)

Davra Alaus Darykla

Druskininku Alus

Dvareliškiu Alus (T. Cirvinsko)

E. Mozuro

Endless Alus

Genys Brewing Co.

Giralus (HOVALT)

Girinio Alus

HBH Juozo Alus

Joalda

Jovaru Alus (Aldona Udriené)

Karpyne

Kauno Alus

Klein Brewing Company

Kudikelio Jezaus

Kupiškio Alus

Laukiniai

Linkuvos Alus

Memelis Alaus Darykla

Miežiškiu Bravoras

Pakruojo dvaro spirito varykla ir alaus

 

darykla

Panevežio alus (Dundulis)

Piniavos Alutis

Raginelis

Ramuno Cižo Alaus Darykla

S. Riepšiene

Sakiškiu alus

Su Puta Šeimos Bravoras

Tarušku Alaus Bravoras

Tores Bravoras

Ustukiu Alus

Vasaknu Dvaro

Vilniaus Alus

Vytauto Alus

Širvenos Bravoras (Dundulis)